Dans plusieurs villes américaines, les autorités ont notamment décidé de jouer sur le pouvoir réfléchissant des revêtements, c’est-à-dire l’albédo. Les matériaux utilisés dans le revêtement des sols ont en effet des propriétés optiques et thermiques favorisant la rétention de la chaleur par le tissu urbain.

Depuis 2003, la ville de Tokyo a renoué avec une tradition ancestrale, celle de l’« arrosage de trottoirs », connue sous le terme de Uchimizu. Pour faire baisser la température des rues, l’idée développée par la mégalopole japonaise est d’inciter les habitants à conserver l’eau de pluie pour la répandre sur l’asphalte pendant les périodes de chaleur.

Découvrez d'autres solutions appliquées de par le monde dans l'article du Monde.

LE MONDE | 20.06.2017 à 17h02 • Mis à jour le 20.06.2017 à 18h48

 

Laisser un commentaire